18 recommandations pour améliorer la Qualité de Vie au Travail

18 recommandations pour apprendre à manager le travail

En amont de la semaine pour la qualité de vie au travail, l’ANACT publie un livre blanc afin que les pouvoirs publics et les acteurs de la formation fassent évoluer les enseignements vers une meilleure prise en compte de l’humain au travail.

Ces dernières années, l’émergence des risques psychosociaux a mis en évidence une crise des modes d’organisation et de management peu adaptés aux exigences du travail contemporain et aux aspirations des individus.
Le travail, l’individu au travail ne sont pas, ou plus, l’objet principal du manager.
Or, la mise en évidence du rôle essentiel des managers dans l’amélioration de la qualité de vie au travail et la recherche de la performance globale a mené le réseau Anact-Aract à s’interroger sur leur formation et leur parcours.
Ce livre blanc est le résultat de 175 auditions menées auprès de membres du monde de l’enseignement, de l’entreprise et de la formation continue pour étudier comment faire évoluer les formations initiales et continues des ingénieurs et managers. Au-delà du diagnostic d’une insuffisante formation des ingénieurs et managers au management, il met surtout l’accent sur les initiatives déjà prises en formation initiale et continue pour y remédier.
Ces initiatives sont la matière première dans laquelle l’Anact a puisé pour formuler ses 18 recommandations. Destinées tout autant à la formation initiale (écoles d’ingénieurs et de managers des établissements privés et publics) qu’à la formation continue (entreprises et organismes de formation), ces recommandations se déclinent prioritairement autour d’une meilleure intégration des problématiques de management du travail et qualité de vie au travail dans tous les cursus.

En formation initiale, l’Anact distingue 6 recommandations destinées aux écoles d’ingénieurs et 6 recommandations pour les écoles de management.
Parmi les 12 recommandations en formation initiale, trois semblent particulièrement prometteuses.
• Ouvrir le débat entre enseignement supérieur, entreprises et étudiants sur le métier d’ingénieur et de manager et le contenu des cursus de formation,
• Mobiliser les expériences de stage ou d’alternance comme leviers de connaissance de l’organisation,
• Développer des programmes d’innovation en matière d’organisation et de management.

En formation continue, l’Anact formule 6 recommandations, parmi lesquelles trois sont particulièrement riches d’opportunités pour l’avenir :
• Sensibiliser les dirigeants à la qualité de vie au travail,
• Outiller les managers sur le management du travail,
• Equiper les chefs de projets pour prendre en compte les conditions de travail dans la conduite des projets de transformation.

Chacune des 18 recommandations est déclinée en actions décrites concrètement et illustrée des initiatives repérées.
Il est difficile de revenir sur la formation initiale, l’entreprise se focalisera sur les 6 recommandations en formation continue :

6 recommandations QVT

Soit 18 pistes concrètes pour améliorer la Qualité de Vie au Travail dans votre entreprise.

Cet article vous aide ou vous fait penser à un point complémentaire,
Vous avez décelé un point à corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une précision ou d’un complément,
Alors…. laissez un commentaire !

Bien cordialement,
Patrick Ducloux
Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

Head in Hands

Autres articles utiles sur le thème:
RPS et outils pratiques
Coaching et RPS
RPS dans la Fonction Publique Territoriale
Affichages obligatoires sur harcèlements
Prévention RPS dans la Fonction Publique
Définition Souffrance au Travail
Méthode pratique pour évaluer les RPS

 

 

Comment prévenir les Risques Psychosociaux par Experton

Comment prévenir les Risques Psychosociaux ? en moins de 42 s chrono !

Prévenir RPS

 

Voir la vidéo ICI => https://www.youtube.com/8T2phiI2s1k

Vous cherchez un consultant partenaire pour prévenir les Risques Psychosociaux dans votre entreprise ?

Contactez- nous => Cliquez ICI

Cet article vous aide ou vous fait penser à un point complémentaire,
Vous avez décelé un point à corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une précision ou d’un complément,
Alors…. laissez un commentaire !

Bien cordialement,
Patrick Ducloux
Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

Mots-clés associés:
risques psychosociaux
les risques psychosociaux
risques psychosociaux définition
risques psycho sociaux
formation risques psychosociaux
prévention des risques psychosociaux
formation rps
risques psychosociaux fonction publique
définition risques psychosociaux
risques psychosociaux au travail
risques psychosociaux en entreprise
questionnaire rps
inrs rps
les rps
rps fonction publique
risque psycho sociaux
psycho social
prévention risques psychosociaux
liste des risques professionnels
troubles psychosociaux
questionnaire risques psychosociaux
risques psychosociaux document unique
prévention des rps
inrs risques psychosociaux
psychosocial définition
plan de prévention des risques professionnels modèle
du risques psychosociaux
prévention rps
diagnostic rps
indicateurs rps
évaluation des risques psychosociaux
définition des risques psychosociaux
facteurs de risques psychosociaux
les risques psychosociaux au travail
plan d action rps
facteurs psychosociaux
cabinet risques psychosociaux
document unique risques psychosociaux
plan de prévention des risques psychosociaux
indicateurs risques psychosociaux
cabinet rps
enquete rps
consultant risques psychosociaux
qu est ce que les risques psychosociaux
les risques psychosociaux en entreprise
prévenir les risques psychosociaux
risque psycho social
grille d évaluation des risques psychosociaux
risque psychosociaux code du travail
risques psychosociaux pdf
les risques psycho sociaux
prévention des risques psychosociaux au travail
les risques psychosociaux dans la fonction publique
gestion des risques psychosociaux
formation prévention des risques psychosociaux
les risques psychosociaux définition
risques psychosociaux formation
risques psychosociaux et document unique
consultant en risques psychosociaux
chsct risques psychosociaux
du conseiller en prévention des risques psychosociaux
risque psychologique
trouble psycho sociaux
définition des rps
risques sociaux professionnels
enquête risques psychosociaux
la prévention des risques psychosociaux
évaluation risques psychosociaux
prevention des risques psychosociaux
formation sur les risques psychosociaux
les risques psychosociaux pdf
diagnostic risques psychosociaux
prevention risques psychosociaux
risque psychosociaux travail
liste des risques psychosociaux
du prévention des risques psychosociaux
prévention des risques psychosociaux en entreprise
risque psychosociaux loi
rps document unique
formation rps inrs
risque psycho socio
loi risques psychosociaux
accord rps
facteurs psychosociaux définition
enquete risques psychosociaux travail
risque psychosociaux hopital
définition de risques psychosociaux
troubles psychosociaux définition
questionnaire risques psychosociaux inrs
formation risques psycho sociaux
audit risques psychosociaux
emploi risques psychosociaux
questionnaire risques psychosociaux au travail
prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique
anact risques psychosociaux
analyse des risques psychosociaux
formation aux risques psychosociaux
évaluer les risques psychosociaux
formation prévention risques psychosociaux
comment évaluer les risques psychosociaux
questionnaire sur les risques psychosociaux
les risques psychosociaux dans l entreprise
problèmes psychosociaux
formation sur les risques professionnels
quels sont les risques psychosociaux
loi sur les risques psychosociaux
comment prévenir les risques psychosociaux
accord risques psychosociaux
risques psychosociaux à l hôpital
chsct et risques psychosociaux
prévention des risques psychosociaux fonction publique
risques psychosociaux définition ministère du travail
statistiques risques psychosociaux
cabinet conseil risques psychosociaux
conseiller en prévention psychosocial
prevent rps
maladie rps
les risques professionnels pdf
risques psychosociaux dans la fonction publique
prévention des risques psycho sociaux
grille d identification des risques psychosociaux au travail
fonction publique ci identification
les facteurs psychosociaux

Comment prévenir les Risques Psychosociaux par Experton – YouTube

Document Unique : Inégalité homme femme

Comment intégrer l’inégalité homme femme ?

inégalité homme femme

La loi a changé récemment sur l’évaluation des risques professionnels avec l’apparition d’une nouvelle disposition concernant l’égalité homme/femme.

Dans cet article nous aborderons successivement :
● le cadre juridique
● les chiffres concernant la disparité homme/femme pour la sécurité du travail
● une première approche pour intégrer cette disparité dans le Document Unique

1) La loi et ses conséquences sur l’évaluation des risques professionnelles :

La loi du 4 août 2014 n° 2014-873 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes vient d’apporter son lot de nouveautés en matière de prévention des discriminations par genres.

Un des volets, qui concerne directement la Santé et Sécurité au Travail, vient modifier l’approche relative à la démarche d’évaluation des risques professionnels en matière de santé et sécurité au travail, et demande désormais aux entreprises d’intégrer « l’impact différencié de l’exposition au risque en fonction du sexe » (article L4121-3 du Code du travail).

Le rôle de l’employeur est désormais d’établir une méthodologie pour intégrer ces paramètres dans l’évaluation des risques et la mise à jour du document unique.

2) De quoi parlons-nous ? Accidents du travail : les femmes plus concernées que les hommes

Les accidents au travail touchant les femmes ont évolué en sens inverse, par rapport aux hommes, sur la période 2001-2012. C’est ce que montre une étude réalisée par l’ANACT qui a choisi de s’intéresser à la différence homme/femme.

Pourtant, au total, les accidents sont en baisse (environ 14 % sur dix ans), grâce notamment au renforcement des mesures de précaution dans plusieurs branches d’activités. Dans les secteurs de la métallurgie, de la chimie, du bois et du textile, par exemple, traditionnellement plus masculins, le nombre de postes exposés à des risques a diminué et la politique de prévention est assez ancienne, explique l’étude.

  • La baisse globale des accidents du travail masque une hausse pour les femmes

ANACT1

  • Augmentation deux fois plus rapide des maladies professionnelles pour les femmes

Autre chiffre inquiétant, la progression « exponentielle » de la reconnaissance des maladies professionnelles chez les femmes (+ 170 %) par rapport aux hommes (+ 91 %) : les maladies professionnelles reconnues sont moins fréquentes mais plus graves chez les hommes.

ANACT2

« Les troubles musculosquelettiques représentent, en 2012, près de 78 % du total des maladies professionnelles indemnisées », précise l’étude. Un risque qui touche davantage les femmes, tandis que les hommes sont plus exposés aux cancers (97 % des reconnaissances de cancers professionnels concernent les hommes).

En 2012, les branches qui enregistrent le plus de maladies professionnelles pour les femmes sont le commerce, l’industrie de l’alimentation, les services de santé et de nettoyage ainsi que le travail temporaire. Chez les hommes, les branches les plus exposées sont la métallurgie, les transports, l’énergie et le BTP.

3) Prévention des risques professionnels : Comment intégrer la différence de sexe ?

En quoi le travail des femmes diffère-t-il ?

Les femmes ont tendance à occuper des postes différents de ceux qu’occupent les hommes et font face à d’autres types de risques professionnels.

Les 12 emplois les plus communs chez les femmes en 2011 étaient les suivants :

  • Agents d’entretien
  • Enseignants
  • Employés administratifs de la fonction publique (cat. C)
  • vendeurs
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • secrétaires
  • Aides-soignants
  • Infirmiers, sages-femmes
  • Assistants maternels
  • Employés administratifs d’entreprise
  • Employés de la comptabilité
  • Cadres des services administratifs, comptables et financiers.

Même lorsque les femmes ont les mêmes désignations de postes que les hommes, leurs tâches spécifiques diffèrent souvent (p. ex. femmes de ménage, caissières de banque et travailleuses de la santé). Avec les différences physiques entre l’homme moyen et la femme moyenne, comme la taille, la forme du corps, le centre de gravité, la force du haut du corps, le système reproducteur et la façon de gérer la douleur, les femmes peuvent réagir différemment des hommes lorsqu’elles exécutent des tâches similaires.

Les emplois que les femmes occupent habituellement sont en général plus répétitifs, monotones et stressants que ceux qu’occupent les hommes. Les femmes sont plus exposées que les hommes aux entorses dorso-lombaires, aux problèmes de peau, aux maux de tête et à la fatigue oculaire.

Les tâches impliquant la prestation de soins, d’un accompagnement et d’un soutien constituent des composantes clés du travail féminin, alors que les tâches des hommes sont, selon la tendance, encore axées sur le travail manuel « lourd », les tâches techniques et le travail de direction. Le risque de subir de la violence est aussi plus présent dans les emplois occupés par les femmes.

Quels sont les dangers « invisibles » auxquels les femmes font face ?

Les problèmes de santé et de sécurité liés aux emplois féminins sont souvent issus d’un ensemble de dangers, dont certains sont invisibles. Cette invisibilité rend difficile tout effort visant à identifier la cause d’un problème.

Le stress causé par de mauvaises conditions de travail est en soi un risque professionnel important. Partout dans le monde, les femmes sont toujours moins payées pour un travail de valeur égale et sont plus nombreuses à occuper des emplois à temps partiel, comparativement aux hommes. Les Françaises font aussi plus de travail lié à l’entretien du foyer et aux soins des enfants que les hommes. En moyenne, les femmes qui travaillent à temps plein ont une plus grande charge de travail que les hommes.

En plus de leurs responsabilités au travail et à l’extérieur, les femmes peuvent faire face à de longues journées stressantes. Elles doivent en plus composer avec des facteurs inhérents aux emplois féminins, c’est-à-dire des emplois monotones, où elles ont peu de contrôle et de pouvoir décisionnel. Il n’est donc pas étonnant de constater que les femmes sont plus à risque que les hommes de développer des maladies liées au stress, des problèmes musculo-squelettiques (douleurs) et une fatigue chronique.

Quels sont les autres dangers inhérents aux emplois occupés par les femmes ?

Nous en savons moins sur les risques professionnels associés aux emplois occupés par les femmes, que sur ceux liés aux emplois occupés par les hommes.

Voici quelques exemples de risques qu’encourent les femmes au travail :

  • sur le plan des substances chimiques et minérales : poussières, vapeurs, émanations, gaz, brume, liquides tels les solvants de nettoyage;
  • sur le plan infectieux et biologique : virus, maladies transmises par le sang, objets pointus et tranchants et aiguilles, bactéries, moisissure associée aux soins de santé et à d’autres types de travail;
  • sur le plan de la sécurité : risques de trébucher, blessures traumatiques, blessures liées aux travaux domestiques, glissements et chutes, déplacement de matériel et de pièces;
  • sur le plan de la conception ergonomique : répétition, posture, force (pousser / tirer), vibration, pression sur le corps, organisation du travail (procédures et tâches mal conçues), environnement de travail;
  • sur le plan physique : bruits, température et humidité, radiations, vibrations, électricité, éclair; et
  • sur le plan de l’organisation du travail ou des facteurs de stress psychologique :
    • charges de travail faible / élevée;
    • cadence / intensité;
    • manque de formation;
    • heures de travail;
    • peu de contrôle, sinon aucun, sur ce que vous devez faire ou sur la façon de le faire;
    • absence de soutien social / de relations;
    • harcèlement ou discrimination ou menaces de violence physique ou mentale; et
    • aucune souplesse en matière de congés.

Comment tenir compte de la différence de sexe ?

En vertu de la loi, l’employeur est tenu, de veiller à ce que le milieu de travail soit sain et sécuritaire pour tous ses employés. Il est le mieux placé pour apporter les changements nécessaires en vue de prévenir les accidents.

La représentation graphique des risques en milieu de travail constitue un outil efficace pour aborder les risques selon le sexe. Elle peut être adaptée de façon à ce que les hommes et les femmes puissent effectuer respectivement leurs propres transparents, lesquels sont posés sur un dessin illustrant le plan des lieux de travail. Ceci permet de comparer les expériences des femmes et des hommes dans un même lieu et de rendre visible la différence de vécu entre hommes et femmes.

Ces mêmes représentations pourront être intégrées dans le Document Unique pour intégrer l’impact différencié de l’exposition au risque en fonction du sexe.

Cet article vous aide ou vous fait penser à un point complémentaire,
Vous avez décelé un point à corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une précision ou d’un complément,
Alors…. laissez un commentaire !

Bien cordialement,
Patrick Ducloux
Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

——————————————–————————————————————————————

Votre Logiciel Document Unique dans votre Métier ICI => Démo Gratuite !

——————————————–————————————————————————————

fiches document unique

définition : souffrance au travail

La FGAF propose sa définition « souffrance au travail » pour la fonction publique

et aussi des recommandations pour lutter contre ce fléau.

définition souffrance au travail

En novembre 2012, la Fédération Générale Autonome des Fonctionnaires (FGAF) a présenté son LIVRE BLANC sur « LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL des fonctionnaires et des agents publics », afin de comprendre pour mieux combattre un phénomène de plus en plus préoccupant.

Réalisé sur 18 mois, grâce à l’aide et au soutien de ses 18 organisations membres, ce Livre blanc de 198 pages permet de disposer d’une première définition « souffrance au travail » dans les 3 fonctions publiques (Etat, territoriale, hospitalière).

A partir d’une série de témoignages et de cas vécus, ce Livre blanc formule des recommandations, avec des mesures, que la FGAF estime nécessaires pour réduire la souffrance au travail des fonctionnaires et les agents publics.

Ce « Livre blanc » comprend quatre parties :
A) « Les MOTS du droit et/ou de l’expertise : nommer et connaître – De quoi est-il question ? » – Un abécédaire de 44 notions pour servir de vade-mecum.
D’Accidents de service à Climat social, de Protection à Répression, le lecteur découvrira les mots qui englobent cette réalité. On y trouve une définition «  souffrance au travail » issue d’un document de l’Aract: « La souffrance au travail peut être caractérisée comme une forme plus aggravée par rapport aux premières manifestations telles que le stress ou le mal-être. »

B) « Le PAPIER : lire pour apprendre ».
Ce chapitre recense les principaux écrits sur ce thème. La FGAF insiste sur le décalage entre le nombre d’écrits sur le sujet et l’absence de données chiffrées au sein de l’administration.
L’analyse de ces documents amène la FGAF à relever que si dans le droit presque tout existe, dans les faits ce n’est pas le cas.

C) « Les MAUX et les PERSONNES en souffrance : entendre, écouter, comprendre –“La Nef des fous” : l’impuissance, la solitude et la honte
Anthologie de la souffrance au travail ordinaire ».
Cette partie du document recense des » témoignages sélectionnés, regroupés pour mettre en lumière des situations singulières et significatives de souffrances très diverses ».
A travers cette « anthologie de la souffrance au travail ordinaire », on plonge directement dans la litanie des violences qui peuvent affecter les professeurs, les surveillants pénitentiaires ou encore les relations hiérarchiques étonnantes au sein de certaines administrations.

D) « L’ACTION :  – Recommandations : adapter, compléter, harmoniser pour améliorer.
Ce Livre blanc s’achève sur plusieurs recommandations d’actions assorties de 71 mesures.
Ces recommandations et mesures ont été construites à partir de préconisations de différents organismes ou institutions telles que l’Anact, ou l’INRS.
Précises, elles sont assorties d’un calendrier prévisionnel de mise en œuvre constituent ainsi un support aux négociations à venir.

Les 5 recommandations principales

  • Reconnaître la souffrance au travail comme une catégorie de risques à part entière
  • Assurer la qualité de l’organisation
  • Assurer la qualité des plans, des programmes et des actions en matière de SST
  • Assurer la qualité des compétences engagée
  • Assurer la qualité de l’évaluation de la SST

Je vous recommande de lire ce rapport, car il est représentatif de la plupart des cas que l’on peut retrouver dans le monde du travail, public ou non.
Ce rapport nous aide à mieux formaliser une définition « souffrance au travail ».
Les recommandations pourront vous inspirer dans le plan d’actions qui accompagne votre Document Unique sur toutes les problématiques liées au stress.

Je vous encourage aussi à lire un de mes articles récents consacré à une méthode pratiques pour les risques psychosociaux.

Cet article vous aide ou vous fait penser à un point complémentaire,
Vous avez décelé un point à corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une précision ou d’un complément,
Alors…. laissez un commentaire !

Je vous conseille aussi vivement de vous inscrire pour recevoir 8 Fiches Gratuites sur les RPS ci-dessous:

Patrick Ducloux
Experton
Coach Certifié

Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

Head in Hands

Autres articles utiles sur le thème:
RPS et outils pratiques
Coaching et RPS
RPS dans la Fonction Publique Territoriale
Affichages obligatoires sur harcèlements
Prévention RPS dans la Fonction Publique
Définition Souffrance au Travail
Méthode pratique pour évaluer les RPS

 

Document Unique : Méthode pratique pour les Risques Psychosociaux

Comment aborder simplement les Risques Psychosociaux dans l’entreprise ?

J’avais abordé les RPS (risques psychosociaux) dans un article récent (ICI).

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé s’il existait une méthode simple et rigoureuse pour évaluer ces RPS dans l’entreprise.

risques psychosociaux anact

Chacun (moi inclus!) bricolait de son côté, avec plus ou moins de réussite.

Or, voilà que l’ANACT a publié un kit, clair, facile et pédagogique, accompagné de fiches pratiques, pour conduire une démarche rigoureuse et opérationnelle à la fois pour l’évaluation des risques psychosociaux mais aussi pour la prévention.
Ce kit est téléchargeable sur le site de l’ANACT  ICI.

Un nouvel outil pour que risques psychosociaux et Document Unique fassent bon ménage.

Cet article vous aide ou vous fait penser à un point complémentaire,
Vous avez décelé un point à corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une précision ou d’un complément,
Alors…. laissez un commentaire !

Je vous conseille aussi vivement de vous inscrire pour recevoir 8 Fiches Gratuites sur les RPS ci-dessous:

Patrick Ducloux
Experton
Coach Certifié

Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

Head in Hands

Autres articles utiles sur le thème:
RPS et outils pratiques
Coaching et RPS
RPS dans la Fonction Publique Territoriale
Affichages obligatoires sur harcèlements
Prévention RPS dans la Fonction Publique
Définition Souffrance au Travail
Méthode pratique pour évaluer les RPS

 

mareferencebeaute |
Gestion environnementale |
ongaanti-cabinet |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Orthodontie Adulte
| LR Health & Beauty Systems
| La bienveillance du toucher