Document Unique : Risques Professionnels lis aux Vibrations

Les Risques Professionnels lis aux Vibration

Les vibrations sont la sixime cause de maladie professionnelle en France.

Pour couvrir ce risque professionnel nous aborderons cinq points:

1. DEFINITION
2. SEUILS RGLEMENTAIRES
3. RISQUES DES VIBRATIONS POUR LA SANTE DES SALARIES
4. PROFESSIONS CONCERNEES
5. MOYENS DE PREVENTION

risques professionnels lis aux vibrations

1. DEFINITION
Une vibration est un phnomne mcanique qui correspond aux variations de vitesse dun corps physique au cours du temps. Le risque vibratoire correspond lexposition des salaris des vibrations qui leur sont transmises travers le corps pouvant ainsi gnrer lapparition de certaines pathologies.

Dans le milieu professionnel on distingue deux modes dexposition aux vibrations mcaniques :

les vibrations transmises lensemble du corps, on parle du SCE(Systme Corps Entier): vibrations mcaniques de basses et moyennes frquences qui, lorsqu’elles sont transmises l’ensemble du corps, entranent des risques pour la sant et la scurit des travailleurs, notamment des lombalgies et des microtraumatismes de la colonne vertbrale typiquement dus lutilisation de vhicules et de machines mobiles autoportes.

les vibrations transmises aux mains et aux bras, on parle du SMB(Systme Main-Bras) : vibrations mcaniques qui, lorsqu’elles sont transmises aux mains et aux bras chez l’homme, entranent des risques pour la sant et la scurit des travailleurs, notamment des troubles vasculaires, des lsions osto-articulaires ou des troubles neurologiques ou musculaires typiquement dus lutilisation de machines-outils.

Une vibration transmise l’homme est caractrise par :

  • sa frquence (en Hz) : elle correspond au nombre d’oscillations par seconde ;
  • son amplitude : value par l’acclration (en m/s) ; l’amplitude dtermine l’intensit du mouvement ressenti par le personnel expos ;
  • son orientation : caractristique importante, pour les vibrations du corps entier, les effets et les moyens de protection ne sont pas les mmes selon que l’orientation principale est dirige dans un axe vertical (tte-pied ou Z) ou dans un axe horizontal (avant/arrire X ou gauche/droite Y) ;
  • son point d’entre dans le corps ;
  • son impulsivit : il sagit de lintgrale de la force au cours de lintervalle de temps pendant lequel la force est applique.

La dure de l’exposition aux vibrations est galement un paramtre prendre en compte dans l’valuation du risque vibratoire.

2. SEUILS RGLEMENTAIRES

SCE (Systme Corps Entier)

Pour les vibrations du corps entier, deux valeurs rglementaires sont dfinies concernant lacclration dexposition personnelle journalire par le dcret 2005-746 du 4 juillet 2005.

La premire valeur, 0,5 m/s correspond au dclenchement dune action de prvention : lemployeur doit contrler et rduire les risques chez les travailleurs. La seconde valeur, 1,15 m/s, correspond la valeur limite dexposition au-del de laquelle les travailleurs ne doivent en aucun cas tre exposs.

En dessous de la valeur daction de 0 5 m/s, aucune pathologie nest engendre par lexposition aux vibrations. Au-del de la valeur limite dexposition de 1,15 m/s, la probabilit pour le salari de dvelopper terme une lombalgie est significativement plus forte que sil ntait pas expos aux vibrations.

Les effets pathologiques dpendent des frquences dominantes, de lamplitude, de la dure de lexposition, de la posture.

SMB(Systme Main-Bras)

Pour le systme main bras, deux valeurs rglementaires sont dfinies concernant lacclration dexposition journalire par le dcret 2005-746 du 4 juillet 2005. La premire valeur, 2,5 m/s correspond au dclenchement dune action de prvention : lemployeur doit contrler et rduire les risques chez les travailleurs. La seconde valeur, 5 m/s, correspond la valeur limite dexposition au-del de laquelle les travailleurs ne doivent en aucun cas tre exposs.

En dessous de la valeur daction de 2,5 m/s, les enqutes pidmiologiques nont pas mis en vidence de risque de pathologie lie lexposition aux vibrations transmises par la main. Au-del de la valeur limite dexposition de 5 m/s, les enqutes pidmiologiques montrent que la probabilit de dvelopper une des pathologies voques plus haut est significativement plus forte que chez une population non expose.

3. RISQUES DES VIBRATIONS POUR LA SANTE DES SALARIES

SCE (Systme Corps Entier)

Par lintermdiaire dun sige
Ou par lintermdiaire dun plancher

Ces vibrations peuvent provoquer

  • Des lombalgies (aux de dos).
  • Des sciatiques par hernie discale L4-L5, ou L5-S1.
  • Des radiculalgies crurales par hernie discale L2-L3, L3-L4, ou L4-L5.
  • Des microtraumatismes de la colonne vertbrale.

SMB(Systme Main-Bras)
Par contact direct avec loutil.
Ou par lintermdiaire dune pice travaille tenue la main.

Ces vibrations peuvent provoquer

  • Des troubles vasculaires: syndrome de Raynaud. Les crises sont dclenches par le froid et peuvent toucher les deux mains. 3 phases : doigts blancs (phase syncopale), bleus (phase cyanique) et rouges (phase de dilatation ractionnelle). Une tude par capillaroscopie est indique.
  • Des lsions osto-articulaires: arthrose du coude, ostoncrose du semi lunaire, du scaphode carpien.
  • Des troubles neurologiques.
  • Des troubles musculaires.

4. PROFESSIONS CONCERNEES

De trs nombreux secteurs dactivit professionnels exposent les salaris aux vibrations mcaniques. Les secteurs du btiment, des travaux publics, des mines et carrires, la fonderie, la mtallurgie, lagriculture, lindustrie du bois, le transport routier sont concerns.

SCE (Systme Corps Entier)

Lutilisation des vhicules suivants expose aux vibrations mcaniques:

  • Engins de chantier de BTP.
  • Engins agricoles.
  • Engins Forestiers.
  • Chariots automoteurs conducteur port.
  • Camion poids lourds.
  • Certaines machines industrielles.

SMB(Systme Main-Bras)

Lutilisation des outils suivants expose aux vibrations mcaniques

  • Marteaux piqueurs.
  • Burineurs.
  • Perforateurs.
  • Perceuses.
  • Polisseuses.
  • Meuleuses.
  • Scies chane.
  • Trononneuses.
  • Dbroussailleuses.
  • Pistolets de scellement.
  • Cloueuses.
  • Riveteuses.

5. MOYENS DE PREVENTION

La rduction des risques professionnels repose sur trois niveaux dactions :

A Humain

B Organisationnel

C Technique

A-MOYENS HUMAINS

Lvaluation des risques :

Lvaluation du risque vibratoire et son intgration dans le Document Unique permettent dtablir de manire factuelle le niveau dexposition et dorienter au mieux les lments amliorer. Afin dtablir une valuation plus prcise, voici une mthode simplifie qui permet de situer lexposition de chaque salari.

Pour ce faire il convient de :

Dfinir lmission vibratoire de lengin ou de loutil en se rfrant la notice ou aux documents du fabricant. A dfaut, ou si aucun lment nest indiqu, utiliser les tableaux ci-dessous (1 et 2) afin de dterminer lmission vibratoire

Tableau1

Tableau2

En fonction de lutilisation et de ltat du vhicule/matriel on retiendra la valeur dans la zone colore au plus proche de la ralit :

conditions et tat favorables ( gauche de la zone colore) : quipements antivibratoires, bon entretien et rglages corrects, faible usure, conduite faible vitesse, sol en bon tat et rgulier F conditions normales (valeur indique en blanc),
conditions et tat svres ( droite de la zone colore) : vhicule ou engin vtuste, dfaut dentretien, conduite sur de longues distances et parfois rapide, sol en mauvais tat et irrgulier

Exemple pour une chargeuse sur pneu : Conditions et tat favorables : 0,8 m / s Conditions normales : 0,9 m / s Conditions et tat svres : 1,1 m / s

Exemple pour une perceuse percussion : Conditions et tat favorables : 8,5 m / s Conditions normales : 12 m / s Conditions et tat svres : 16 m / s

  • dfinir la ou les dures relles dexposition quotidiennes des agents (sur la base de 8 heures) pour chaque engin et/ou outil.
  • intgrer les deux donnes dans les tableaux correspondants ci-dessous afin de dterminer lexposition aux vibrations.

Le rsultat obtenu est un indice quivalent :
=> au niveau de la Valeur dAction (VA) note en orange soit lindice 100 = 0,5 m / s sur 8h pour les engins (vibrations transmises lensemble du corps) et lindice 100 = 2,5 m / s sur 8h pour les outils (vibrations transmises aux bras et aux mains) ;

=> au niveau de la Valeur Limite dExposition (VLE) note en rouge soit lindice 529 = 1,15 m / s sur 8h pour les engins (vibrations transmises lensemble du corps) et lindice 400 = 5 m / s sur 8h pour les outils (vibrations transmises aux bras et aux mains).

Tableau4

Tableau3

  • Dans lhypothse o un salari utilise plusieurs engins ou outils, les indices du mme type peuvent tre additionns, il faut alors reporter la somme obtenue sur le tableau correspondant pour identifier le niveau de risque vibratoire complet du salari.

La formation des salaris :

La formation des salaris permet, outre la sensibilisation la thmatique, un meilleur emploi des quipements afin dviter des conditions dutilisation svres.

  • formation au risque vibratoire comprenant : les pathologies et le signalement des symptmes, les valeurs dexposition, le rsultat de lvaluation des risques et les moyens de prvention.
  • formation lutilisation des engins et des outils quils sont amens utiliser et, notamment, aux nouveaux quipements.

B-MOYENS ORGANISATIONNELS

Organisation du travail :

  • privilgier lalternance des tches lorsque les agents sont soumis au risque vibratoire. Ceci implique une polyvalence. Par exemple, les postes de ripeur et de conducteur ou lutilisation de la dbroussailleuse et du souffleur,
  • planifier le travail afin dviter la ralisation dune activit exposant au risque vibratoire pendant toute une journe

Entretien des quipements :

Un bon entretien et une maintenance rgulire des quipements assurent une diminution significative de leurs vibrations.

  • planifier lentretien et la maintenance de lensemble des outils et des engins : pour ce faire, suivre les recommandations du fabricant,
  • raliser des vrifications priodiques de manire systmatique sur les quipements qui le ncessitent,
  • organiser le signalement des quipements dfectueux ou ncessitant une maintenance particulire,
  • remplacer toutes pices ou parties trop uses ou dfectueuses,
  • veiller au bon affutage des outils coupant et au bon graissage des parties mobiles de lensemble des quipements,
  • apporter une attention particulire lusure des systmes antivibratoires : silentblocs, poignets et plots anti-vibrations, amortisseurs, pneumatiques

C-MOYENS TECHNIQUES

Choix des quipements :

La politique dachat peut intgrer les qualits de faible niveau de vibrations dun outil ou dun engin. La rduction des vibrations par substitution du matriel reste une des solutions les plus efficaces dans le cas dquipement vtuste.

Le choix doit tenir compte :

    • des donnes vibratoires fournies par le fabricant ;
    • de ses systmes antivibratoires ;
    • de lergonomie et du confort de loutil ou du poste de conduite de lengin ;
    • des possibilits de rglages ;
    • de la facilit dutilisation et de prise en main ;
    • de la polyvalence en fonction des diffrentes conditions dutilisations parfois difficiles

Systmes antivibratoires :

  • le sige ou le poste de conduite : il doit tre sur suspension pour absorber les vibrations et rglable dans tous les axes. Sa forme doit tre ergonomique afin davoir une position de travail correcte.
  • les poignes anti-vibratiles : elles doivent tre homologues ou prvues par le fabricant pour viter un mauvais choix qui pourrait augmenter les vibrations plutt que les rduire.
  • les amortisseurs, les plots anti-vibrations, les silentblocs : ils ne peuvent gnralement pas tre ajouts lquipement, il est ncessaire de se rapprocher du fabricant avant toute modification.
  • les matriaux absorbants en lastomres : prsents lorigine sur les quipements, leur usure est surveiller, ils doivent garder une bonne lasticit.

Equipements de Protection Individuelle (EPI) :

  • gants anti-vibration : ils peuvent tre utiliss pour le maniement des outils vibrants. Ils doivent avoir le marquage CE et la norme EN ISO 10819.
  • vtements chauds : le froid accentue les risques de dvelopper des pathologies lorsque les agents sont exposs aux vibrations

Il est prfrable d’avoir un consultant en scurit du Travail pour vous aider dans cette analyse de risque.

 

BONUS:
Pour vous aider mieux aborder les risques professionnels lis aux vibration je vous offre 2 documents belges (lgislations comparables) extrmement complets sur le sujet.

Un premier document de 77 pages consacr aux vibrations sur l’ensemble du corps
http://duevrp.s3.amazonaws.com/Documents/SOBANE-SCE.pdf

Un deuxime document de 70 pages consacr aux vibrations mains-bras
http://duevrp.s3.amazonaws.com/Documents/SOBANE-SMB.pdf

Cet article vous aide ou vous fait penser un point complmentaire,
Vous avez dcel un point corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une prcision ou d’un complment,
Alors…. laissez un commentaire !

Bien cordialement,
Patrick Ducloux
Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

————————————————————————————

Votre Logiciel Document Unique dans votre Mtier ICI => Dmo Gratuite !

————————————————————————————

fiches document unique



Laisser un commentaire

mareferencebeaute |
Gestion environnementale |
ongaanti-cabinet |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Orthodontie Adulte
| LR Health & Beauty Systems
| La bienveillance du toucher