Document Unique: Gardiens, concierges et employs dimmeuble

Risques professionnels et moyens de prvention pour les gardiens, concierges et employs dimmeuble

DU-gardien-immeubles

Les manutentions manuelles

Elles constituent la premire cause daccident du travail selon les statistiques de la CNAMTS (Caisse Nationale dAssurance Maladie des Travailleurs Salaris) des annes 2004, 2005 et 2006, en lien avec:

  • des conceptions inadaptes des btiments et des surfaces de circulation,
  • les choix des conteneurs et organisations des collectes dfinies par les collectivits,
  • la conception des conteneurs,
  • la pnibilit de la manutention manuelle des bacs ou de labsence de moyens daide la manutention manuelle.

Les agressions

Elles correspondent la deuxime cause daccident.
En effet, la diversit des lieux dans lesquels seffectuent les diffrentes tches des gardiens (loges, escaliers, ascenseurs, parkings souterrains, sous-sols), ne permet pas de les localiser en un lieu prcis comme cest le cas pour dautres professions (banques, commerces, etc.).

Les maladies professionnelles

Les plus couramment rencontres dans la profession, relvent des tableaux:

  • n57 RG: affections pri articulaires provoques par certains gestes et postures de travail;
  • n79 RG: lsions chroniques du mnisque;
  • n98 RG: affections chroniques du rachis lombaire provoques par la manutention manuelle de charges lourdes.

Les risques psychosociaux

Les gardiens peuvent tre victimes de harclement de la part de locataires indlicats ou de propritaires (surtout quand la suppression de la loge est envisage voire souhaite).
Les risques dagression existent, en particulier quand il faut faire respecter les rgles de bien vivre ensemble ou encore lorsque le gardien doit participer la lutte contre les impays de loyer, dans le cadre de son action en matire de mdiation sociale, etc.
Les actes dagression, mme des degrs faibles, peuvent savrer dltres pour le gardien. Ils se manifestent par des incivilits, des menaces verbales ou insultes, des crachats mais – plus graves encore – des agressions mains nues, des jets de projectiles, voire lutilisation darmes feu.
Ces violences sont souvent accompagnes de dgradations volontaires.
La peur fait partie du quotidien de certains gardiens qui, travers leurs tmoignages, utilisent des mtaphores voquant un contexte de guerre.

Le stress fait galement partie des risques psychosociaux majeurs dans cette profession, en lien avec de multiples facteurs tels que: dcouverte macabre (le cas classique est celui dune personne ge, retrouve morte, chez elle, depuis plusieurs jours), conflits de voisinage (dans lesquels le gardien est pris parti et doit trouver une solution), gestion dune situation durgence (accident de particulier, incendie, dgt des eaux, fuite de gaz, etc).

Les lments de prvention consistent :

  • proposer des formations la gestion du stress ou la gestion de conflits (face--face avec une personne agressive),
  • favoriser le travail en rseau afin de limiter lisolement psychologique,
  • prvenir linscurit publique (accs scuriss, bon clairage des parties communes la nuit).

Les contraintes physiques

Ces contraintes (manutention manuelle, station debout prolonge) sont essentiellement lies aux deux principales missions du gardien dimmeuble, savoir la gestion des poubelles et lentretien mnager.

Le gardien assure la sortie des conteneurs ordures, il les lave rgulirement et les rentre trs tt, parfois avant ses horaires officiels.
La mise en place du tri slectif augmente le nombre total de conteneurs prendre en charge. Souvent, les locaux poubelles, devenus trop petits, obligent un stockage en extrieur ou dans des sous-sols mal ventils. Il existe encore des immeubles avec une gaine vide-ordures (aux clapets plus ou moins faciles manipuler, si toutefois ils existent).
Lentretien mnager (notamment lutilisation daspirateur en particulier dans les escaliers, la torsion des serpillres quand la conception de limmeuble ne permet pas dautre moyen, le nettoyage des cuivres, des vitres et des miroirs) est galement source de contraintes physiques.

Les troubles musculo-squelettiques (lsions traumatiques de lpaule et du bras, rachialgies) sont les consquences des diffrentes postures en torsion et antflexion, des mouvements rptitifs des membres suprieurs, des efforts de pousse et de traction lors des

lments de prvention:

  • formation PRAP (Prvention des Risques lis lActivit Physique),
  • rduction maximale des charges physiques: conteneurs plus petits, accs des conteneurs plus aiss, chariots doubles bacs avec balais plat pour lentretien mnager, tracteurs pour les sorties-rentres des conteneurs poubelles, bascules poubelles et tuyaux deau,
  • installation de prise lectrique sur les paliers pour lutilisation daspirateur (si moquette ou tapis), choix judicieux des emplacements des postes deau,
  • rpartition au mieux des diffrentes tches affectes au gardien en fonction de limportance des immeubles.

Les coupures et blessures

Les risques existent lors de la manipulation des conteneurs (avec le verre en particulier), des clapets des vide-ordures ou en dbouchant un vide-ordures.
Ils peuvent tre lis lactivit elle-mme et/ou aux quipements de limmeuble.

lments de prvention:

  • gants anti-coupures,
  • chaussures de scurit.

Les chutes de plain-pied

Elles surviennent par glissade sur sol humide, faux pas ou trbuchement.

lments de prvention:

  • concevoir des voies de circulation adaptes,
  • porter des chaussures de scurit,
  • nettoyer rgulirement les sols,
  • installer des sols antidrapants,
  • signaler les sols glissants (hall dentre en marbre ou en carrelage).

Les chutes de hauteur

Le risque existe lors des travaux de petite maintenance comme le changement dampoules, lors de la gestion des conteneurs, du nettoyage des rampes de parking, lors de lentretien des escaliers ou des terrasses, par chute descabeau.

lments de prvention:

  • entretenir les escaliers (mains courantes) et les marches des escaliers ainsi que les clairages associs,
  • proscrire lusage des chelles mobiles,
  • fournir des escabeaux adapts,
  • utiliser des perches pour le lavage des vitres en hauteur,
  • porter des chaussures de scurit,
  • limiter les travaux extrieurs en cas dintempries.

Le Risque Chimique

  • manipulation des produits de nettoyage: produits irritants (dont leau de Javel), produits corrosifs, produits inflammables,
  • certains produits dentretien peuvent entraner des allergies cutanes et/ou respiratoires (tableaux des maladies professionnelles n65 et n66 du Rgime Gnral).

lments de prvention:

  • port de vtements de protection, chaussures de scurit, gants adapts et changs rgulirement, masques adapts et lunettes de scurit en cas de transvasement,
  • stockage des produits dans des locaux bien ventils et ferms clef,
  • tiquetage des produits si dconditionnement,
  • utilisation prioritaire dchantillons doseurs usage unique (sans manipulation du produit),
  • valuation du risque chimique par lemployeur visant la suppression des produits nocifs et leur remplacement par des substances moins dangereuses,
  • formation et sensibilisation la manipulation des produits chimiques: tiquetage, conditionnement, toxicit,
  • mise disposition des fiches de donnes de scurit des produits manipuls sur site (comportant la conduite tenir en cas dincident).

Les risques biologiques et infectieux

Par exemple, lis une piqre septique au contact de dchets mdicaux abandonns, en particulier aiguilles mdicales usages et la manipulation des dchets (conteneurs poubelles ou vide-ordures).

lments de prvention lors des oprations de nettoyage ou lors des manutentions de poubelles:

  • vaccination diphtrie, ttanos, poliomylite et rappel tous les 10 ans conseill,
  • hpatite B conseille si dchets mdicaux,
  • port de gants de protection
  • utilisation de pinces et de pelles longs manches pour le ramassage des dchets.
  • lavage (raclette) ou aspiration plutt que balayage,
  • respect de lhygine des mains,
  • information sur les risques biologiques,
  • utilisation de conteneurs adapts aux dchets,

Les risques lectriques

Ils peuvent exister lors du changement dampoules.

Elments de prvention:

  • limiter les interventions dordre lectrique,
  • dlivrer une habilitation lectrique pour assurer les dpannages (changement dampoules),
  • faire vrifier linstallation lectrique des locaux y compris de la loge.

Les contraintes organisationnelles / la contrainte de temps:

Il est important de respecter les horaires douverture de la loge et du ramassage des conteneurs ordures (qui doivent tre sortis avant la collecte et rentrs 15 minutes aprs).
Le planning du nettoyage est libre, mais la frquence est impose.

Le travail isol facteur dinscurit

Linscurit est lie au risque dagression (risques psychosociaux) mais galement au travail en situation isole (risque dabsence de secours en cas de malaise ou de chute, dans les couloirs des caves en sous-sol, peu frquents certaines heures). Heureusement, une majorit de gardiens travaille ou vit en couple, mais on trouve des femmes seules avec ou sans enfant et des clibataires.

La multiplicit des tches

Il est important de planifier le travail et de veiller la bonne gestion des volumes de travail, sans compter que le gardien peut tre interrompu dans son travail par un locataire ou par un propritaire ou une entreprise venant raliser des travaux etc.

Les employeurs multiples

Le salari peut tre gardien dans un immeuble et employ dimmeuble dans un autre.

BONUS

Un excellent document de synthse pour vous aider raliser votre Document Unique: Gardiens, concierges et employs d’immeuble

Cet article vous aide ou vous fait penser un point complmentaire,
Vous avez dcel un point corriger dans cet article ou vous avez besoin d’une prcision ou d’un complment,
Alors…. laissez un commentaire !

Bien cordialement,
Patrick Ducloux
Plan du site | Evaluation risques professionnels (unblog.fr)

————————————————————————————

Votre Logiciel Document Unique dans votre Mtier ICI => Dmo Gratuite !

————————————————————————————

fiches document unique



mareferencebeaute |
Gestion environnementale |
ongaanti-cabinet |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Orthodontie Adulte
| LR Health & Beauty Systems
| La bienveillance du toucher